Une semaine de vadrouille…

Michèle la mère de Yohann nous a rejoint durant notre périple pour nous faire découvrir ou redécouvrir quelques coins de l’Uruguay qui lui tient à cœur.

Nous commençons notre semaine par l’incroyable estancia Santa Sofia pour rejoindre Cucu et sa famille. Au programme, balade à cheval dans le lac, chasse au photo de perruches et démonstration de lasso par les peones.

Deuxieme etapes nous retournons dans notre chère ToTito, la maison de la Paloma. La bas rien ne change c’est toujours le paradis. Louis nous prépare de bon petit plats, les vagues nous remues toujours autan.

La nouveauté est que nous découvrons quelques animaux sympathiques, tel que se scorpion qui faisait les poussières sous un des lits, et des fourmis fascinantes qui construisent de véritables autoroutes, ponts, tunnels à une vitesse incroyable.

Le lendemain nous sommes partis visiter deux parcs. Le premier situe près de la Laguna Negra est une réserve d’higueron, un parasite que l’on trouve principalement sur les palmiers. Si les conditions sont favorables il peut faire près de 30 mètres de haut avec des racines qui peuvent atteindre 200 mètres de longs…

Le deuxième parc est constitué de ombous ce sont des arbres qui n’en sont pas!! C’est un herbacé, c’est à dire que cette plante a plus de points communs avec du blés que avec un chênes…

Ensuite, nous sommes allés chez Hugo et Jessie, qui nous ont invités dans leur maison de Valisas. Localité dominée par des dunes qui atteignent 35 mètres de haut, ou nous avons joués comme des gamins.

Après être allé passer une nuit au Brésil, à la barra del Chui, et effectuer quelques achats au Duty-free nous avons pris le chemin du retour. Sur le trajet, nous nous sommes arrêté à Cabo Polonio, village de pécheur plutôt marginale. Endroit sans eau, sans électricité avec des maisons loufoques. Ce cap est un lieu de reproduction pour les loups de mer. Le temps gris et la cote nous font penser à notre bonne vielle Bretagne.

De retour à Montevideo nous profitons de nos derniers jours en Uruguay pour reprendre des forces, beaucoup de forces grâce à la finesse de la cuisine Uruguayenne. Ci dessous, milanaise a la napolitaine sur une montagne de frite puis le célèbre Chivito, sandwiche dans lequel il faut mettre le plus d’ingrédients possible.

Les vacances se terminent, après six semaines passées ici, il nous faut reprendre la route. Nous devrions rejoindre Buenos Aires jeudi ou nous allons passé le week-end avant de partir à l’assaut du nord de l’Argentine et la Bolivie.

Posted on: 4 mars 2008mat

4 thoughts on “Une semaine de vadrouille…

  1. coucou vous deux…je vois que ca a l’air d’aller toujours autant. Heureusement qu’on a la chance d’admirer les paysages de votre périple pendant qu’ici on bosse dur pour avoir un  » métier »… qui je l’éspère me fera aussi bien voyager que vous…vous avez beaucoup de chance. Mais je ne désespère pas. Continuez votre belle route, elle est encore longue. A très bientôt. cha.

  2. de retour de bretagne,
    ou la vie est belle aussi.
    mais la votre donne vraiment envie ,
    avec ces belles photos,
    bisous a vous deux.
    minechou ,salut cha::::

  3. coucou les loulous!
    petit bonjour de bretagne, votre post de dimanche soir n’a pas était envoyer c’est dommage, ou alors vous ne l’avez pas fini mais pourtant yohann tu me disait que tu le mettrait avt de prendre le car enfin bref vivement vos prochaines photos, pleins de bisous yo et un peu moin pour toi mat ! a +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *