Le Vignemale

Le Vignemale est un massif mythique des Pyrénées  son sommet, la pic longue , culmine 3298 mètres. Son altitude en fait le quatrième plus haut massif des Pyrénées après l’Aneto, les Possets et le mont Perdu. Il est aussi le plus haut sommet français de la chaine.

topo-vignemale (13)

Sommet: 3298 m
Départ: 1840 m
Dénivelé: 1500 m
distances: 14,5 km A/R
difficultés techniques: sommet coté  AD. La traversée du glacier nécessite des crampons.

Temps: entre 7  et 11 h selon condition physique.

Accès au départ: Aller jusqu’à Gavarnie puis prendre la direction du barrage d’Ossoue, après quelques kilomètres la route cède la place à une piste qui monte jusqu’au pied du barrage à 1840 metres.

Depuis le barrage, suivre le GR10 et longer le lac sur sa droite, puis traverser par un pont en pierre. La monté débute, il y a tout de suite un pont de neige a traversé puis le sentier évident monte en lacet. Passer devant les grottes de Bellevue (2378 m) puis quitter le GR10 vers 2550 et bifurquer sur le sentier qui monte au glacier d’Ossoue à travers un pierrier.

Une fois sur le glacier il est d’usage de mettre ses crampons, certains topo relatent des séracs aux pieds du glacier mais ceux-ci ont disparus. Lors de cette ascension le glacier était à vif, les crevasses étaient alors visibles et donc sans danger. Il convient de prendre des précautions en cas d’enneigement et d’absence de trace ( s’encorder restant le moyen le plus sur).

La pente du glacier commence raide, il faut viser la partie gauche du glacier. Puis, une fois la pente plus douce et la Pic Longue en vue viser cette dernière.

Déchausser les crampons à la première roche, puis grimper en faisant très attention aux chutes de pierres. Le sommet offre un superbe Panorama sur la chaine notamment sur le cirque de Gavarnie et le Balaitous,  le surplomb est impressionnant sur la vallée de Gaube.

La descente s’effectue par le même itinéraire. Prendre garde encore une fois, lors de la descente de la Pique Longue, a ne pas envoyé de pierre en contrebas.

Merci à Francis, Yves-Marie et Yoann pour l’ascension.

Posted on: 23 octobre 2009yo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *