Temples et re-temples!

Bon promis on arrête avec les montagnes…

Lors de nos deux mois au Népal, nous sommes à nombreuses reprises passés par Katmandou. Voici un aperçu de nos visites dans la capitale.

Swayambhunath :  

 

Egalement surnommé Monkey Temple, ce sanctuaire bouddhique est un endroit à ne pas louper, il se dresse au sommet d’une colline surplombant Katmandou. Le stupa central est composé d’un dôme blanchi à la chaux coiffé d’un cône doré. Sur chaque face sont peints les yeux de Bouddha, symbole très présent au Népal. D‘innombrables moulins à prière entourent le site et des centaines de drapeaux à prière volent au vent. Sur chacun des moulins et drapeaux sont inscrits des mantras sacrés, le plus connu est « Om Mani Padme Hum » (salut au joyau dans le lotus).

 

 

Patan :

Tout comme Katmandou, Patan est dotée d’une Durbar Square : grande place située face au palais royal, composée d’une multitude de temples et de stupas, tous dédiés aux différentes divinités hindouistes et bouddhistes.

 

Le palais de Patan est aujourd’hui aménagé en musée abritant une des plus belles collections d’arts religieux d’Asie. Malheureusement nous n’avons pas pu le visiter car nous y étions un jour férié.

 

 

 

Boudanath : 

L’un des sites bouddhiques les plus sacrés du Népal, et pour cause il renfermerait des restes de Bouddha en personne, c’est aussi le plus grand stupa de la ville.

 

 

Pendant nos moments passés à Katmandou nous nous sommes retrouvés à deux reprises pendant des fêtes religieuses très importantes :

Le Dashain est la plus grande fête hindouiste. Sale temps pour les bêtes ! Dans tout le pays des centaines de milliers de chèvres et de buffles sont sacrifiés. Pendant plusieurs jours, tout un rituel s’installe autour de ses sacrifices et les derniers jours la fête prend un caractère familial.

 

 

Diwali, la fête des lumières est une manifestation hindoue célébrée en Inde et au Népal. Laksami, déesse de la richesse visite tous les foyers, lesquels sont éclairés pour l’accueillir comme il se doit. Partout des bougies, guirlandes et lampes illuminent les maisons.

 

Lors de notre dernière semaine à Katmandou nous avons fait plus ample connaissance avec Kailash et Rekha, ceux-ci tiennent un petit shop au nord  du quartier de Thamel. Lors de nos passages à Katmandou nous avions l’habitude de nous arrêter à leur boutique, il nous on tout d’abord invités à boire un verre avec eux (le soir de la fête Diwali), pour déguster du rahksi, alcool de riz produit dans leur village natal.  Pour notre dernière soirée au Népal, Rekha  nous à cuisiner un succulent Dal bath et le rahksi a coulé à flot.

 

Il est temps pour nous de quitter le Népal, nous avons découverts des paysages grandioses et appréciés la compagnie de ses habitants. Nous espérons y revenir, un jour…

Bon, on avait dit plus de montagne mais lors du décollage en direction de Bangkok on a eu une vue dégagée sur la chaîne l’Everest.

Au revoir l’Himalaya, bonjour la Thaïlande…

 

 

Posted on: 1 décembre 2012Yo et Laeti

3 thoughts on “Temples et re-temples!

  1. Ok c’est super sympa votre blog bison futé à la mode Père Routard raconte-moi une histoire :
    -« Oui les petits enfants, c’est l’histoire de deux gentils promeneurs au Népal qui s’extasient devant des fleurs oranges (Enfin non Michèle ce sont des œillets, évidemment, mais ou as-tu la tête ?) et des statues de petits gros. Ils sont bien contents là-bas à l’autre bout du monde et se tiennent par la main en sifflant des ritournelles bien sympathiques. Vous êtes contents ?
    – Nooooooooooooooon ! »
    Mais oui, je suis comme les enfants, je veux du sang.
    La dernière photo est pas mal, je veux pas être mauvais esprit (non, non) mais comme de par hasard les seuls gens avec qui vous avez entretenu une « relation » ba c’est les gars qui vendent des bières… Je veux la même photo de Yo 4 heures après, juste pour voir comment il tient le Rahksi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *