Chiang Dao

8 janvier 2013 at 7 h 10 min

.

Le stop ça roule ! Depuis Mae Salong on aura embarqué avec une dizaine de conducteurs, du douanier à l’infirmière en passant par le banquier et s’il vous plait : le Père Noël.

Le seul désagrément du stop arrive parfois lorsque nous voyageons avec une personne qui ne parle pas du tout anglais, on échange quelques sourires puis notre conducteur monte le son de sa radio à fond. Prenez la pire chanson à l’eau de rose des années 80, ajoutez des solos de guitares imbuvables et vous aurez une idée de comment un trajet sur une belle route de montagne vous plonge en plein cœur d’un véritable désastre musical.

Passer ce léger désagrément, cela nous a permis de faire de belles rencontres et de découvrir la gentillesse des thaïlandais alors on en redemande…

A Chiang Dao on dort chez Pairote, il vient de prendre sa retraite et a quitté Bangkok pour construire de belles huttes. Sa guest house est un petit peu isolée pour le repas du soir, il n’a pas de restaurant mais nous propose de nous emmener faire des courses au village pour qu’on puisse utiliser sa cuisine, sa proposition nous enchante! En plus, cette petite virée avec Pairote est un régal ce type est adorable. Une fois les légumes, les nouilles et le poulet achetés nous nous expérimentons à la cuisine thaïlandaise, vous allez vous dire « super, ils ont cuit des pâtes, ils sont contents. » ben oui, après presque trois mois sans toucher à une casserole, cuisiner nous a fait vraiment plaisir.

 

…………………………………..

………………………………………….

Chiang Dao se situe au pied de la plus haute montagne calcaire du pays, elle est parcourue par un réseau de grottes. A l’entrée de celles-ci nous découvrons les vestiges d’un temple en ruine. L’après midi c’est reparti pour le stop, après avoir fait notre petite pancarte avec notre destination écrite en thaï. Nous voilà en direction de Pai où nous comptons rester quelques jours…

 

………………………..

…………………………..