Lima, les îles Balestas et Huacachina.

25 août 2013 at 0 h 28 min

……………………………………………………………………………..

………………………………………………………………….

………………………………………………………………………

Lima :

Comme toutes les capitales que nous avons visitées, Lima fait le grand écart, des très riches aux très pauvres, des jolis bâtiments coloniaux aux barrios délabrés, des gros centres commerciaux tout neufs à côté de marchés centenaires, bref une ville à l’image du pays : contrastée. Mais il y un truc qui lie le tout: la salsa. Ou que l’on soit il y a toujours un air qui se promène.

……………………………………………………………………………..

………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………..

…………………………………………………………..

Arrivés à Lima c’est bien sur à « la casa d’Arthuro » que nous débarquons. Yohann et Mathieu avaient passé pas mal de temps ici il y 5 ans lors de leur voyage, c’est donc un passage obligatoire pour nous. L’accueil est super, le lit ultra douillet, nous restons une petite semaine. Arthuro sait divertir ses visiteurs, pas seulement parce qu’il connait l’histoire de sa ville par cœur! Il est toujours motivé, on passe de bons moments avec lui.

Pour le contacter :

chesswiser.blogspot.com

https://www.facebook.com/lacasadearturo

……………………………………………………………………………..

………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………..

…………………………………………………………..

 

Le monde perdu:

La réserve de Paracas vaut le coup d’œil, on a embarqué sur un bateau pour une virée en mer vers les îles Balestas. Jamais on a aura vu autant d’oiseaux, trois îles totalement recouvertes de cormorans, pingouins, pélicans et autres, des lions de mer aussi. Tout ce monde est nourri par les eaux froides et poissonneuses du courant d’Humboldt.

……………………………………………………………………………..

………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………..

…………………………………………………………..

Un peu plus au sud, toujours sur la Panaméricaine, on s’arrête prés d’ Ica, dans la petite oasis de Huacachina pour triper sur des dunes de sable de plusieurs centaines de mètres de haut, on essaye de faire du sandbord, on bouffe du sable et on voie un superbe coucher de soleil.

……………………………………………………………………………..

………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………..

……………………………………………………………………………..

……………………………………………………………………………..

…………………………………………………………..