Komodo: manta et dragon!

24 juin 2013 at 0 h 37 min

……………………………………………………………….

De Labuanbajo pour revenir à Lombok il y a 3 solutions:

  • Prendre l’avion, dans notre cas, on l’a déjà pris à l’aller.
  •  Faire 27 h de trajet en ferry puis en bus à travers Sumbawa. Après les heures passées dans des petits bus sur les routes de m… de Flores, non merci !
  • Prendre un bateau 3 jours / 3 nuits, un poil hors budget mais est compris dans le prix : trajet, couchage, repas et en plus des arrêts snorkelling notamment pour voir des raies Manta. Ainsi qu’un arrêt sur l’ile de Rinka et sur l’ile de Komodo pour voir les dragons, plus un arrêt pour voir une cascade etc… aller, c’est parti !

………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………

Nous embarquons donc avec Léa et Matthieu dans le bateau, nous avons négocié la première nuit à bord gratuite, au port de Labuanbajo. Le bateau est simple mais bien agencé : une zone de vie sur le pont avec la cabine du cap’taine et de l’équipage suivie d’une petite cuisine et des toilettes. Et au dessus de tout ça, un grand dortoir pour nous. Nous apprenons que nous serons 8 pour la traversée plus les 4 membres d’équipage, nous sommes ravis, un nombre idéal pour ne pas se marcher dessus. Première soirée au port nous  ne sommes que tous les 4, l’équipage a l’air sympa et très calme, notre cap ‘tain très souriant a également un rire très communicatif, malheureusement ils ne parlent pas anglais. Le matin nous faisons connaissance du reste de la troupe, Raymond & Tamara un couple de Suisse et Nicolas & Alexandre les Québécois.  Puis nous quittons le port de Labuanbajo, arrêt snorkelling et petit trek sur l’île de Rinka pour voir les dragons, marqueront cette première journée.

……………………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………….

……………………………………………………………….

……………………………………………………………………………….

Le soir nous jetons l’ancre dans une superbe baie après avoir snorkellé à Pink-Beach. Plus tard dans la nuit, tout le monde se jettera à l’eau pour nager avec le plancton phosphorescent. Au petit matin du deuxième jour, nous sommes réveillés par les moteurs du bateau qui se mettent en route, quelques dauphins sautent au large du navire, nous mettons cap sur l’île de Komodo qui est juste en face. Au programme, un trek pour voir les dragons de Komodo. Si c’est comme la veille sur l’île de Rinka on n’en verra pas un seul pendant la marche et ils seront tous prés des cuisines du parc!  Ça ne loupe pas mais cela ne change rien nous sommes très contents de les avoir vus!

……………………………………………………………….

……………………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………….

……………………………………………………………….

……………………………………………………………………………….

……………………………………………………………….

Nous reprenons la mer et mettons cap sur Manta-Point!  Nous avons vraiment tous très envie de voir ces grandes raies. Mais il n’y a pas 100% de chance de les voir. Les raies mantas se trouvent généralement dans des zones où le courant est très fort. Pour des raisons de sécurité, nous sommes tous obligés de nous accrocher à une corde reliée au bateau. Au début c’est un peu le bordel, on est tout serrés, on se cache la vue les uns les autres on se donne des coups de pied en nageant et la cordes nous brule les mains…bref l’organisation n’est pas top.  Puis nous apercevons la première raie manta au loin, le courant n’est pas très fort, nous lâchons tous la corde et pouvons nager librement au dessus de ces élégantes et gigantesques créatures qui font de 3 à 5 mètres de large. Au final nous en verrons 4  ou 5 dont une de vraiment près. Un moment inoubliable. Il est temps de reprendre la mer nous naviguerons toute l’après-midi et toute la nuit.

……………………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………….

……………………………………………………………….

……………………………………………………………………………….

Nous nous réveillons à l’aube, ancrés prés d’une plage, nous faisons un peu de  snorkelling puis une petite balade derrière la plage où se trouve un grand lac d’eau salée, dans un vieux cratère volcanique. D’autres stops snorkelling rythmeront la journée ainsi qu’une virée à travers la jungle débouchant sur une cascade, après trois jours en mer ça fait du bien de se rincer à l’eau douce! Le dernier soir nous ancrons près d’une plage pour passer la nuit. Au coucher du soleil des milliers de flying- fox (littéralement renard- volant) qui sont de gigantesques chauves-souris, s’envolent à la recherche de nourriture. Cette dernière nuit à bord sera pour ma part marqué par la visite du rat ! En effet durant la traversée on l’avait déjà aperçu le rongeur sur le pont ou prés de la cuisine. Mais en pleine nuit c’est carrément dans le dortoir et même sur ma tête qu’il est venu se promener! Le lendemain matin vers 10h le bateau nous dépose sur l’île de Lombok.

……………………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………….

……………………………………………………………….

……………………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………….

Yo et moi partons passer nos 4 derniers jours en Asie prés de la plage de Kuta, au sud de l’ile. Nos compagnons de route (ou de mer) se dirigent vers le Rinjani.

……………………………………………………………………………….

……………………………………………………………….

……………………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………….

Ainsi se termine ce voyage en Asie du sud-est. Ces neufs mois seront passés vite et pourtant certaines choses nous paraissent déjà si loin. Si vous vous demandez ce que l’on a le plus apprécié, on vous répondra sans hésiter le Népal pour ses paysages hors du commun. Les plus belles plages nous les aurons vues sur la cote d’Andaman en Thaïlande, on peut aussi mentionner ce pays pour la meilleure cuisine d’Asie et de loin. Et pour finir l’Indonésie, mention spéciale pour un superbe mélange entre mer et volcan,  quand on regarde ce pays qui est si grand, on se dit qu’il reste tant à faire : Sumatra, Bornéo, Sulawesi, la Papouasie…peut être une autre fois…

Les Népalais, les Indonésiens et les Laos sont les peuples qu’on a le plus appréciés, très ouverts et d’une gentillesse incroyable, mais partout nous avons fait des belles rencontres et partagé des moments inoubliables aussi bien avec des locaux qu’avec d’autres voyageurs.

Bref si c’était à refaire, on referait presque tout pareil! Notre soif de voyage n’est pas finie et notre compte en banque pas encore dans le rouge, alors on a décidé de continuer l’aventure pour quelques mois de plus.

Changement de continent et changement d’ambiance… La suite au prochain épisode 🙂

 ………………………………………………………………….