Warning: Use of undefined constant AgmPluginInstaller - assumed 'AgmPluginInstaller' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/23/d431628800/htdocs/wp-content/plugins/wordpress-google-maps/wpmu_dev_maps_plugin.php on line 62

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/23/d431628800/htdocs/wp-content/plugins/wordpress-google-maps/wpmu_dev_maps_plugin.php:62) in /homepages/23/d431628800/htdocs/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase2.php on line 1164
Les Pyrénées Archives - Yohann François

Les Pyrénées

La Brèche de Roland (2804 m)

 

Située au cœur du joyaux des Pyrénnées, sur le rempart du cirque de Gavarnie, cette Brèche de 40m de large pour 100 de haut est impressionnantes. Elle est un passage obligé pour les marcheur qui se rende au Taillon ou au Casque.

 

gavarnie-breche-roland (10)

Sommet: 2804 m
Départ: 2214 m
Dénivelé: 650 m
distances: 10 km A/R
difficultés techniques: aucune

Accès: A Gavarnie prendre la direction de la Station Gavarnie-Gèdre, puis se garer au Col des Tentes (2212 m).

Marcher sur la piste jusqu’au col de Boucharo. Arriver à ce dernier, prendre  à droite, le sentier passe sous le Taillon puis monte dans un cours d’eau (main courantes). Le replat est le signe que le marcheur approche du refuge des Sarradets. Il est alors temps de faire une petite pose devant ce cirque majestueux…Ensuite, le sentier continu au dessus du refuge et l’on rejoint la brèche en passant sur un gros névé. Le site est très fréquenté en saison et la qualité la trace permet de monter sans équipement.

Ce jour la, nous comptions monter au Casque (3006 m) avant que la météo instable nous oblige a rebrousser chemin.

Pic de Campbieil (3173m)

Stitched Panorama

Le Pic de Campbieil est un des ‘3000’ le plus accessible des Pyrénées. Un dénivelé acceptable et une altitude élevée pour la chaîne en font un sommet idéal pour découvrir le massif du Néouvielle.

Sommet: 3173 m
Départ: 2170 m
Dénivelé: 1100 m
distances: 15 km A/R
difficultés techniques: Aucune en saison.

Accès: après St Lary-Soulan continué en direction de l’Espagne et du tunnel de Bielsa, après quelques kilomètres , bifurquer à droite en direction de la réserve du Néouvielle, après une dizaine de kilomètres continuer sur votre gauche en direction du barge de Cap de Long ( on ne peut pas le raté…) puis se garer au parking du barrage.

longer le lac par la gauche, passer en contrebas d’un éboulement puis continué sur la berge. Après un kilomètres de marche, le chemin s’élève sur quelques lacés, puis, l’on chemine à flanc de montagne sur des gros blocs granitiques ( cela rappellera des souvenirs à celles et ceux qui ont gravis le Néouvielle…). Après avoir passer un éboulement l’on rejoint le vallon de Cap de Long, le Campbieil est alors visible. Suivre le cours d’eau, remonter l’ancien front glaciaire, le Campbieil apparait alors au milieu d’un paysage désertique (2600m). Monter alors sur la droite du vallon, continuer jusqu’au replat situé sur des roches blanches, laisser le Pic Long derrière et attaquer la montée final aux milieu des schistes roux. Le sommet se présent sous la forme d’une longue crête.

Du sommet, on domine la station de Piau-Engaly, la vue est dégager sur le haut Luchonais, le cirque de Troumouse et Le Massif de Gavarnie/Mont Perdu (3355 m) ainsi que le Vignemale (3298m) et le Néouvielle.

Il est possible de redescendre par le Pic et le vallon d’Estaragne (3006 m) et donc d’effectuer une boucle.

Pic de La Sauvegarde

Stitched Panorama

Le Pic de la Sauvegarde est un sommet de la Haute Garonne culminant à 2738 m, il est situé sur la crête frontière  juste en face de l’Aneto.

Sommet: 2738 m
Départ: 1375 m
Dénivelé: 1380 m
distances: 14 km A/R
difficultés techniques: Aucune en saison

Accès: à Bagnère de Luchon, Prendre la direction de l’Hospice de France, Une petite route amène jusqu’au parking de l’Hospice.

Une fois au parking, monter en direction du Port de Vénasque. Après 800 mètres de dénivelés, se trouvent le refuge du Boum de Vénasque. Arriver la, le marcheur comprend vite qu’il faut contourner le sommet…l’on franchi donc le port de Vénasque situé à gauche du Pic de La sauvegarde. Une fois passé la brèche synonyme de frontière avec l’Espagne, on se retrouve juste en face de l’Aneto (3404m). Sur la droite, un chemin évident monte jusqu’au sommet.

Le Vignemale

Le Vignemale est un massif mythique des Pyrénées  son sommet, la pic longue , culmine 3298 mètres. Son altitude en fait le quatrième plus haut massif des Pyrénées après l’Aneto, les Possets et le mont Perdu. Il est aussi le plus haut sommet français de la chaine.

topo-vignemale (13)

Sommet: 3298 m
Départ: 1840 m
Dénivelé: 1500 m
distances: 14,5 km A/R
difficultés techniques: sommet coté  AD. La traversée du glacier nécessite des crampons.

Temps: entre 7  et 11 h selon condition physique.

Accès au départ: Aller jusqu’à Gavarnie puis prendre la direction du barrage d’Ossoue, après quelques kilomètres la route cède la place à une piste qui monte jusqu’au pied du barrage à 1840 metres.

Depuis le barrage, suivre le GR10 et longer le lac sur sa droite, puis traverser par un pont en pierre. La monté débute, il y a tout de suite un pont de neige a traversé puis le sentier évident monte en lacet. Passer devant les grottes de Bellevue (2378 m) puis quitter le GR10 vers 2550 et bifurquer sur le sentier qui monte au glacier d’Ossoue à travers un pierrier.

Une fois sur le glacier il est d’usage de mettre ses crampons, certains topo relatent des séracs aux pieds du glacier mais ceux-ci ont disparus. Lors de cette ascension le glacier était à vif, les crevasses étaient alors visibles et donc sans danger. Il convient de prendre des précautions en cas d’enneigement et d’absence de trace ( s’encorder restant le moyen le plus sur).

La pente du glacier commence raide, il faut viser la partie gauche du glacier. Puis, une fois la pente plus douce et la Pic Longue en vue viser cette dernière.

Déchausser les crampons à la première roche, puis grimper en faisant très attention aux chutes de pierres. Le sommet offre un superbe Panorama sur la chaine notamment sur le cirque de Gavarnie et le Balaitous,  le surplomb est impressionnant sur la vallée de Gaube.

La descente s’effectue par le même itinéraire. Prendre garde encore une fois, lors de la descente de la Pique Longue, a ne pas envoyé de pierre en contrebas.

Merci à Francis, Yves-Marie et Yoann pour l’ascension.

Le Mont Valier

Le Mont Valier est considéré comme l’un des plus beau sommet de l’Ariège. Même si il ne rentre pas dans le groupe des « 3000 », son aspect élancé et sa situation géographique excentré de la chaine principale, en fait un point de vue exceptionnel.

Sommet: 2838 m
Départ: 950 m
Dénivelé: 1900 m
distances: 15,5 km A/R
difficultés techniques: aucunes

Temps: entre 9 et 11 h selon condition physique, possibilité de dormir au refuge.


(article en construction)

Pic D’Estats et Montcalm.

Situé à cheval sur la frontière, Le Pique d’Estats est le point culminant de l’Ariège mais aussi de la Catalogne. Haut de 3143 mètres, il est, avec son acolyte le Montcalm (3077 m) le premier 3000 des Pyrénées depuis la méditerranée.

Il offre une vue sur les Pyrénées orientales mais aussi sur les massifs de l’Aneto, des Posets, du Néouvielle et même du Vignemale par temps clair.
Pique-D-Estats (24)

Sommet: 3143 m
Départ: 1180 m
Dénivelé: 2000 m
distances: 13,5 km A/R
difficultés techniques: aucune
Temps: entre 8 et 12h selon condition physique.

Accès au départ : Après Foix suivre Tarascon, Puis prendre la D8 en direction de Vicdessos / Auzat. Ensuite prendre la direction de Marc. Puis suivre L’Artigue.

Depuis le parking, remonter le chemin qui longe le ruisseau situé à votre gauche, traverser par un pont en piere puis continuer jusqu’au croisement.

Au croisement prendre à gauche par le sentier qui monte en serpentant. On prend rapidement 500 m de dénivelés dans la foret. A la sortie de la foret se trouve de vastes prairies. Suivre le chemin balisé qui mène au refuge du Pinet.

Le refuge se trouve à mi-parcours à 2224 m d’altitude. Le sentier passe ensuite au dessus de l’étang puis il faut traversés à flanc de montagne jusqu’à l’étang d’Estats.

A l’étang prendre à gauche ou la pente s’élève fortement. Suivre les balises et les cairns jusqu’à l’étang de Montcalm d’où l’on aperçoit le Pic du même nom, puis prendre à droite. Prenez garde dans le pierrier à bien suivre le chemin car on s’en écarte souvent.

Arrivé à un col situé à 2950 mètres le chemin se dédouble, un vers le Montcalm ( 3077 m), l’autre à la Pique D’Estats (3143 m).

La descente s’effectue par le même itinéraire.